cheap michael kors bagsray ban outletdiscount pradacheap michael korsdiscount ray ban sunglassescheap louis vuitton handbags>
Share →
Quelques belles prises de la saison 2011.

Quelques belles prises de la saison 2011.

Ça y est. C’est vraiment fini. J’espérais pouvoir faire une autre sortie de pêche en décembre à gué ou en bateau, mais ma disponibilité et les froides températures ne m’auront pas permises d’essayer un dernière fois. L’heure est donc au bilan de saison.

Les hauts et les bas de la saison

J’ai démarré la saison 2011 plein de confiance, mais dès la première journée la réalité m’a rapidement rattrapé. Olivier et moi avons passé la longue journée de l’ouverture sans voir l’ombre d’un maskinongé. Puis, grâce à mon ami Louis-Philippe, j’ai finalement brisé la glace.

Les choses ont plutôt bien été pour la fin juin, puis est arrivé la canicule de juillet où plus rien ne fonctionnait. Après presque un mois de disette, j’ai finalement capturé un beau maskinongé qui s’est avéré être mon plus gros cette année.

C’est au mois d’août que j’ai commencé vraiment à mieux comprendre ce que je faisais (il me semble que j’ai déjà dit ça auparavant). J’ai commencé à avoir plus confiance en mes moyens. La confiance c’est comme un 6e sens qui permet d’imaginer que des maskinongés sont sous le bateau et qu’ils sont sur le point d’attaquer le leurre… J’ai très bien débuté le mois avant de prendre mes vacances à Lac Frontière. Au retour, j’ai fait une petite pêche avec le paternel. Août s’est terminé avec une mémorable deuxième place au tournoi de Muskies Canada.

J’ai entamé le mois de septembre en me faisant la main sur les maskinongés du lac Frontière. Quelques jours plus tard, j’ai passé une longue et belle journée sur l’eau en compagnie de l’ami Pierre où nos efforts ont été récompensés. Le lendemain c’était au tour de mon ami Louis-Philippe de capturer une belle bête. Il y a aussi eu ce lundi soir où les conditions atmosphériques étaient optimales où j’ai capturé 3 maskinongés en 30 minutes sous le nez des mes amis Louis-Philippe, Yan et Mario.

Je n’ai pas eu beaucoup de temps pour pêcher au début octobre. Ma première sortie a été lors du tournoi de la Boutique l’Attirail le 13 octobre. C’est ce matin là que j’ai manqué mon rendez-vous avec une très grosse bebitte. Je repense régulièrement à ce moment. Je suis certain que c’était un 50″ et plus. J’ai jamais senti quelque chose d’aussi pesant au bout de ma ligne. J’ai fait deux autres sorties en octobre. Un jobineur et une skunk d’Halloween en compagnie de Gerry et Mario.

En novembre j’ai fait 4 sorties avec différents amis. Un avant-midi avec Sylvain où j’en ai échappé un, un jobineur en compagnie de Gerry et Sylvain, une longue journée avec Maxime où Mario nous a fait la barbe et une skunk à la fin novembre avec Gerry et Johnny. Pas l’ombre d’une grosse bedaine.

J’ai fait une dernière sortie en décembre qui nous a permis de ramener du doré mais pas de maskinongé.

La saison en chiffres

J’ai compilé mes sorties, le nombre d’heures pêchés et les captures en revisitant mes billets depuis le début de l’aventure. Pour 2010 le nombre d’heures pêchées n’est peut-être pas tout à fait exacte mais c’est une bonne approximation. Si on regarde les chiffres un tant soit peu, on comprendra que je ne les affiche pas pour me vanter. Je risque plutôt de faire rire de moi. Mais bon, je reste très humble dans cette affaire. Ce que je veux c’est progresser et ça les chiffres le montre très bien.

Pour les deux saisons j’ai omis les sorties et captures du lac Frontière parce que les données de pêche qui m’intéressent et qui comptent sont celles récoltées dans ma cour arrière. C’est chez nous que je veux améliorer mon succès de pêche. Quoiqu’il en soit, en 2010 j’avais un seul maskinongé au lac Frontière et 4 en 2011. La progression se révèle là aussi.

Saison Détails Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc. Total
2010 Nb prise(s) 0 1 1 1 2 3 0 8
Nb Sorties 2 4 5 5 5 6 1 28
Nb Heures 8,0 15,0 32,0 21,0 27,0 34,0 3,0 140,0
Nb prise(s)/Sortie(s) 0,25 0,20 0,20 0,40 0,50 0,29
Nb Heures/Capture 15,0 32,0 21,0 13,5 11.3  – 17,5
2011 Nb prise(s) 3 1 4 5 1 2 0 16
Nb Sorties 4 7 4 5 5 4 1 30
Nb Heures 34,0 20,0 20,0 27,0 34,5 31,5 2,5 169,5
Nb prise(s)/Sortie(s) 0,75 0,14 1,00 1,00 0,20 0,50 0,53
Nb Heures/Capture 11,0 20,0 5,0 5,4 34,5 15,8 10,6

En 2011, mon nombre de capture par sorties est passé de .29 en 2010 à .53 en 2011. C’est là une augmentation de 25% du taux réussite. Le nombre d’heures pêchées pour une capture est passé de 17,5 heures en 2010 à 10,6 heures en 2011. C’est une très bonne progression si on considère la skunk de 16 heures à l’ouverture et au moins 3 autres longues journées sans capture qui gonflent la moyenne. Ce que je suis le plus fière c’est le nombre d’heures pêchées par capture en août et septembre qui est respectivement de 5,0 et 5,4. En août et septembre 2011 j’ai au moins un poisson à chaque sortie. L’an prochain, si je peux maintenir ce taux toute la saison, j’aurais un tableau de chasse assez bien rempli merci. Il faudra que je trouve une façon de tirer mon épingle du jeu durant la canicule.

Ce que les chiffres montrent aussi c’est que je n’ai pas beaucoup de temps pour pêcher, même si on me dit souvent que je suis toujours à la pêche. Une moyenne de 5 sorties par mois c’est pas la fin du monde. Si je pouvais y aller 10 fois par mois mon acquisition de connaissances ne serait que plus rapide.

Ce qui n’apparaît pas dans ces chiffres c’est qu’en 2011 j’ai personnellement perdu au moins 4 beaux poissons. Des poissons que j’ai eu au bout de la ligne quelques secondes, que j’ai vu et qui se sont décrochés pour différentes raisons. Mais au moins à 2 reprises je pense que c’était parce que je n’avais pas bien ferré. Dorénavant, je ferre et solidement. L’an prochain j’espère ne pas trop en perdre et de plutôt les passer à l’épuisette.

Une conversion

Le 43 1/2" x 20" qui a valu à mon partenaire Mario la 2e place au tournoi de Muskies Canada (27 août)

Le 43 1/2" x 20" qui a valu à mon partenaire Mario la 2e place au tournoi de Muskies Canada (27 août)

La saison 2011 a aussi été celle de la conversion en “Musky Hunter” de mon ami et partenaire de pêche régulier: Mario. En 2010 Mario me trouvait illuminé de m’entêter de la sorte sur le maskinongé. La première fois qu’il m’a accompagné en juin cette année il a capturé un beau 43″ à son 1er lancé. Tout d’un coup, il me prêtait une oreille plus attentive quand je parlais de maskinongé. L’idée de pêcher 4 ou 5 heures sans rien prendre devenait moins contrariante soudainement.

Mario a capturé d’autres maskinongés durant la saison dont celui de la 2e place du tournoi MCI de Montréal. Il est maintenant un fervent pratiquant de la chasse au maskinongé. Il s’est procuré de nombreux leurres, deux cannes et moulinets, support à canne, etc. Il ne lui manque que l’épuisette.

Il y a l’ami Yan aussi qu’on a commencé à convertir en lui offrant une Ste.Croix Premier pour ses 40 ans au début du mois.

Conclusion

Même si je n’ai pas atteint mon objectif de capturer un maskinongé de 50″ et plus cette saison, je suis très très content de ma saison. Je regrette encore le poisson perdu lors du tournoi du 13 octobre. Il aurait été surement le point marquant de ma saison. Mais les regrets se changent rapidement en énergie et volonté qui me pousse à y retourner jusqu’à ce que je le capture.

En 2011 j’ai parfait mon pif pour les conditions favorables à la pêche au maskinongé. En analysant les prévisions météo j’arrive de plus en plus à sélectionner les meilleurs moment pour pêcher (durant le “peak” estival du moins). J’ai beaucoup appris durant cette saison et je suis 100 fois mieux préparé pour la saison 2012 que je l’était à l’ouverture 2011. Faut juste trouver le temps d’y aller. Il faut passer du temps sur l’eau.

Tagged with →  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *