cheap michael kors bagsray ban outletdiscount pradacheap michael korsdiscount ray ban sunglassescheap louis vuitton handbags>
Share →
Ce leurre est-il légal?

Ce leurre est-il légal?

À quelques reprises j’ai eu des discussions avec d’autres pêcheurs sur le nombre d’hameçons qu’un leurre pouvait avoir. Comme l’automne dernier lorsque j’avais utilisé un Believer monté d’une cuillère à l’arrière (montage Berger King). D’autres pêcheurs me disaient qu’un leurre ne peut avoir plus de trois hameçons (qui peuvent être simples, doubles ou triples). J’ai donc été voir le règlement officielle et après l’avoir lu, je n’étais toujours pas certain de bien comprendre ce qui était permis ou pas. Voici le règlement:

Pour la pêche à la ligne, la ligne peut être équipée de leurres artificiels, d’hameçons ou de mouches, appâtés ou non. Un hameçon peut être simple ou multiple. Un leurre artificiel ou une mouche compte pour un hameçon. La ligne ne doit pas avoir plus de trois hameçons.

La partie qu’il faut retenir est: “Un leurre artificiel ou une mouche compte pour un hameçon.”

Si j’ai bien compris, un leurre à maskinongé généralement équipé de 3 trépieds, compte pour un hameçon. Mais alors, pourquoi plusieurs me disent que c’est maximum 3 hameçons sur un leurre?

J’ai décidé de vérifier directement après du Ministère des Ressources Naturelles et de la Faune (informations générales du MRNF : 1-866-248-6936). J’ai parlé à un agent de la réglementation qui m’a confirmé qu’un leurre artificiel, comme un poisson nageur à 3 trépieds, compte pour un seul hameçon. Et donc, que ce poisson nageur soit équipé de 4 ou 5 trépieds n’importe peu, il compte toujours pour un seul hameçon. En résumé, un leurre muni de 4 trépieds est légal. Un tel leurre n’est peut-être pas très éthique puisqu’il risque de blesser d’avantage le poisson, mais il est légal. Certain leurres utilisés l’automne sont très gros et peuvent être muni de plus de 3 hameçons. Ou comme ce leurre de type “walk the dog” (voir photo) qui a été modifié pour améliorer sa capacité à bien accrocher le poisson.

Dans le cas du montage Believer Berger King, je pense qu’il faut le considérer comme deux leurres et donc ce montage compterait pour deux hameçons.

Suite à cette précision, j’essaye de penser à une façon de pêcher avec deux leurres sur une même ligne. Durant la transition de l’automne le maskinongé peut se trouver à différentes profondeurs. Il serait intéressant (et légal) d’avoir un montage efficace qui permettrait d’avoir un leurre qui nage en profondeur et un autre plus haut dans la colonne d’eau afin de couvrir plus de possibilités. Mais le mot clé la dedans est : efficace. Il ne faut pas que ça s’emmêle, il ne faut pas que le leurre du haut nuise à la récupération de celui du bas. Il faut que l’action du leurre du haut soit plus subtile que celui du bas pour ne pas justement trop affecter l’action du leurre du bas. Pour l’instant je n’ai pas d’idée de comment je pourrais faire ça. Quelqu’un a une idée?

Tagged with →  

3 Responses to Règlement sur le nombre d’hameçons

  1. Martin says:

    Salut Pierre ,

    En premier lieu , Mille fois bravo pour ton site qui est fort intéressant…

    Je suis un peu réticent au montage en tandem car je crois qu’il y a un risque de blessure accrue lors du combat à cause de deux leurre un près de l’autre.

    Jusqu’à qu’elle point on pourrait pêcher une bonne écart de colonne d’eau de façon efficace avec ce genre de montage… Je crois qu’un montage de ce genre pour la traine rapide est impossible car la ligne demeure à l’horozontale.

    Pour une traine lente pour la pêche plus tard en automne avec un leurre de très grande plongé genre ”Sledgehammer Depth hammer” monté sur un leader en fluo de 6 pieds avec un leader de 1 pied monté en haut de celui-ci avec une leurre plus petit et plus léger offrant moin de résistence dans l’eau genre petit ”crankbait”, ”Sebile Magic swimmer ” ou une cuillère ”William White fish” pourrait peut-être fonctionner. De cette façon la ligne demeure plus à la verticale je ne sais pas si ça marche , il faudrait essayer….

    Bonne chance

    Mart

    • Pierre Masson says:

      Merci Martin! Oui si j’essaie quelque chose du genre ce sera pour la traîne plus lente à l’automne. J’ai discuté avec mon ami Gerry des possibilités et ça ressemble beaucoup à ce que tu suggères. Merci de partager.

      Bonne pêche!

  2. Martin says:

    Merci pour le partage de ce super article.Je viens juste de débuter la pêche à la mouche (ouverture 2013),un peu sceptique au début en pensant que c’était une pêche monotone et peu sportive,mais comme on le dit si bien c’est une technique ou le cerveau doit fonctionner à 110% pour que les résultats apparaissent. J’avais des souci avec le choix du bon hameçon
    Maintenant il ne me reste plus qu’à passer des heures et des heures au bord de l’eau pour affiner mon approche.
    Longue vie à “missionmaskinonge” et ses articles tous plus intéressant les uns que les autres.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *