cheap michael kors bagsray ban outletdiscount pradacheap michael korsdiscount ray ban sunglassescheap louis vuitton handbags>
Share →

Je suis en vacances au Lac Frontière pour visiter mes parents à leur chalet avec les enfants. Papa peut se permettre des sorties de pêche au maskinongé pendant que Mammy et Pappy veillent sur ma progéniture.

Samedi après-midi j’ai pêché seul 3 heures en zigzaguant au travers des SeeDoos, Inbords, pontons et autres plaisanciers. Aucun poisson évidemment. Dimanche après-midi avec mon frère, même chose mais sous la pluie et même résultat. Dimanche soir petite sortie avec mon père et mon frère, même résultat.

Un 34" du Lac Frontière.

Un 34" du Lac Frontière.

Mon ami Mario est venu me rejoindre dimanche soir et ce matin on était sur l’eau en espérant prendre un maskinongé maintenant que tout les plaisanciers étaient de retour au travail. C’est dans la rivière que j’ai eu l’attaque de de ce beau 34″ après 2:30 de pêche environ. Il a livré un très bon combat et on a eu même de la difficulté à le passer dans l’épuisette.

Après quelques photos, j’ai remis le poisson à l’eau. Chose qui n’est pas très à la mode ici. Cette année au tournoi de l’ouverture il se serait pris (et tué) une cinquantaine de maskinongés. Si les pêcheurs du coin feraient tous comme moi, dans quelques années il se prendrait du gros poisson ici. Un règlement l’obligeant serait beaucoup plus efficace.

En après-midi on a fait des petits ruisseaux à truite et des places dans la Grande-Rivière-Noire-Nord-Ouest pour prendre du maskinongé. À l’endroit appelé la Langue-de-Chatte j’ai lancé ma Mepps H210 (30$) un peu trop près de l’autre rive et le leurre est resté accroché à une branche. J’ai du me dévêtir pour aller décrocher le leurre. Pas facile de nager avec une canne… Mario n’a pas manqué l’occasion de me filmer…

Tagged with →  

2 Responses to Vacances à Lac Frontière

  1. Dave says:

    Le maskinongé a été importer dans ce lac et est en train d’envahir toute les rivières,ruisseaux et les lacs environnant même rendu au Etats-unis .Ils bouffent toute les autre espèces de poissons(mouchetée , perchaude en quantité industriel).Maintenant plus de truite et quand tu pognes une perchaude de 8pouces c’est une grosse.

    • Pierre Masson says:

      C’est certain qu’aujourd’hui l’ensemencement d’une espèce non indigène est faite avec plus de précautions. Au USA on ensemence les lacs avec des Tiger Muskies, un hybride stérile entre le brochet et le maskinongé. De cette manière c’est plus facile à contrôler. Mais maintenant que le mal est fait pourquoi ne pas faire en sorte que la pêche du maskinongé sur ce plan d’eau soit de meilleure qualité? Certain n’aime pas cet espèce, mais pour ceux qu’il l’aime, on se reverra sur l’eau!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *