cheap michael kors bagsray ban outletdiscount pradacheap michael korsdiscount ray ban sunglassescheap louis vuitton handbags>
Share →

Petite sortie de pêche familiale aujourd’hui avec ma fille de 4 ans et ma blonde. Donc il s’agissait plus d’une petite promenade en bateau et peut-être espérer capturer un ou deux brochets. On a essayer quelques places au lancer mais en vain.

Puis j’ai décidé d’essayer de pêcher à la traine en eau peu profonde là où la végétation commence à pousser. Je pêchais avec un devon Flatfish U20 Perch et ma blonde Sophie un petit “spinner bait” blanc.

À un moment, mon sonar indique un gros poisson dans 4 pieds deau. J’en fait part à Sophie et 30 secondes plus tard, bang! Une violente attaque sur sa canne. Je lui demande si elle est prise au fond et à voir sa réponse je comprends très vite que c’est du sérieux. En voyant la force du combat, je suis certain que ce n’est pas un brochet.

Je n’avais pas ma grosse épuisette Frabill mais j’ai pu l’embarquer facilement avec l’epuisette de taille moyenne que j’avais. Nous avons garder le maskinongé dans l’epuisette constament pendant que je déprenais le leurre du filet.

Sophie a fait ce qu’elle a pu pour prendre et tenir le poisson pour une rapide photo. Une fois à l’eau, il ne fallu pas plus de 2 secondes pour que le maskinongé reparte comme une torpille.

Juste pour être bien clair sur la question de la légalité, nous pêchions avc des petits leurres qui sont réputé être bon pour le brochet et c’était cette espèce que nous essayons d’attrapper. Cette prise était accidentelle et le maskinongé a été relaché en parfaite condition. Et pour les puristes qui diront que je ne devrais même pas faire une photo et le relâcher aussitôt je répondrai: “give me a break”.

Cette capture bien qu’accidentelle est venu me confirmer bien des choses. Avec tout ce que j’ai appris depuis janvier je me disais que certaines structures ou secteur du plan d’eau que je connais correspondaient à des sites pouvant potentiellement abriter des maskinongés. Un baie herbeuse exposée au vents dominant, une structure de roche, du courant, une fosse, etc. Tout ça dans une petite superficie, ça ne peut faire autrement que de plaire au maskinongé. Mais tant qu’on en a pas vu, la confiance n’est pas vraiment là. Mais maintenant je sais et le plus beau de la chose c’est que c’est à moins d’un kilomètre à vol d’oiseau de ma maison! Trop cool!!!

Autre sortie de pêche

Samedi mon partenaire de pêche et moi avons capturé quelques dorés et quelques achigans sont venus agreablement jouer les troubles fêtes. J’ai aussi capturé pour la première fois un barbu. J’étais assez emballé quand je l’ai ferré avec mon jig. C’était vraiment lourd au bout de la ligne!

Tagged with →  

One Response to Un musky à coté de chez moi

  1. Jeremy says:

    wow belle surprise , un musky ! J’imagine voyant la photo que ta blonde a désormais pris la photographie des prises en charge haha …Bonne pêche !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *