cheap michael kors bagsray ban outletdiscount pradacheap michael korsdiscount ray ban sunglassescheap louis vuitton handbags>
Share →

Depuis mon dernier billet j’ai fait 3 sorties de pêche au maskinongé. De ces 3 sorties je suis revenu bredouille. Il faut dire que pour deux de ces sorties les conditions étaient très difficiles, pour ne pas dire extrêmes.

Le lundi soir de la fête du travail j’étais sur l’eau avec mes deux partenaires de pêche. Un gros vent soufflait et la pluie s’est mise de la partie. C’était la première fois que je pêchais à la traine à 3 lignes. Avec le vent qui nous chahutait de tous les cotés nos lignes se sont emmêlées souvent. J’ai essayé différentes configuration sans vraiment de succès. En revenant j’ai soumis la question de configuration des lignes sur le forum Quebec Pêche. J’ai eu plusieurs conseils de sympathiques pêcheurs expérimentés. En gros la ligne au milieu doit être courte. Au maximum 15 pieds. La ligne du coté moins creux de la batture sera généralement moins longue pour éviter que le leurre cale trop. La ligne du coté extérieur, soit vers le large, serait la plus longue. Tout ça pour dire que ce fameux lundi soir on eu aucune action. Mon partenaire a réussi à attraper un mal de coeur, c’est tout. Mais nous avons vu plusieurs gros poissons sur le sonar.

Puis, samedi avant-midi, dans des conditions beaucoup plus faciles et plaisantes, j’ai péché le secteur #1 tout l’avant-midi en répétant le même pattern qui m’avait réussi dernièrement. Encore une fois, zéro action. Mais ce qui ressort de cette demi-journée c’est que j’ai vu que très peu de poissons sur le sonar. J’ai alors commencé à douter de ce pattern. Est-il déjà improductif? Plus tard le soir je parle avec un ami et lecteur de mon blog qui m’envoi les photos des deux grosses bêtes de 46″ qu’il a attrapé dans la journée. Wow. Un seul poisson comme ça ferait ma saison. Puis il m’explique sa manière de les pêcher et là je réalise que je ne fais peut être pas nécessairement ce qu’il faut. Pas ce qu’il faut pour en attraper un gros à ce moment ci du moins. Dans mon billet précédent je parlais de mon “bon pattern”. Vraiment? En voyant les succès de mon ami je commence à douter sérieusement.

Je pêche probablement dans trop profond pour ce temps ci de la saison. Michel Baslé me l’avait dit et je l’avais mentionné ici. Mon ami m’a expliqué qu’il faut péché avec très peu long de ligne, à des profondeurs plus près du 10′ que du 20′. Moi je péchais surtout dans 20′ de profond avec 40′-50′ de ligne derrière le bateau. Plus tard cet automne les maskinongés seront dans plus creux, mais pour l’instant la température de l’eau est encore assez élevée. J’ai suggéré à mon ami d’écrire le blog à ma place car il semble connaitre son affaire plus que moi…

Dimanche en fin d’après-midi j’avais très hâte de mettre en pratique ce pattern. Dans l’avant-midi les eaux étaient calmes et le temps couvert et un front froid s’en venait. C’est ce moment que j’aurais du choisir pour ma sortie de pêche. Mais j’avais du bois de chauffage à rentrer alors j’ai décidé d’y aller en fin d’après-midi, soit après le passage du front froid. Derrière le front, les vent étaient très forts. Nous nous sommes fait brasser dans les moutons pas à peu près. Le temps de retirer l’herbe sur mon leurre et j’avais bifurqué de 90 degrés de ma trajectoire. C’était vraiment difficile de pêcher et impossible de pisser… Nous sommes évidemment revenus bredouille en nous disant que la prochaine fois qu’on voit des moutons on va laisser faire.

Dépendant de la pêche

Dépendant de la pêche

Alors voilà pour mon histoire de pattern. Peut-être que le pattern de mon ami convient mieux sous des conditions estivales? Ce qui expliquerais pourquoi j’ai quand même vu beaucoup de poisson lu lundi soir alors que le climat était plus automnal et que j’ai pratiquement rien vu samedi matin alors qu’il faisait beau et chaud.

Je vais continuer et persévérer et jongler avec ça. Je trouve que la saison avance vite. Parfois je me dis qu’il faudrait que j’arrête de travailler pour avoir plus de temps pour pêcher… Mais je suis encore capable de contrôler ma dépendance.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *