cheap michael kors bagsray ban outletdiscount pradacheap michael korsdiscount ray ban sunglassescheap louis vuitton handbags>
Share →

La baie de Quinte en Ontario est reconnue pour la pêche aux dorés poids lourds surtout à l’automne. Le weekend dernier, Mario, Jean-Claude et moi y sommes allés en espérant réussir à prendre quelques beaux spécimens par nos propres moyens.

En début d'après midi samedi on a enfin trouvé ce qu'on cherchait.

En début d’après midi samedi on a enfin trouvé ce qu’on cherchait.

Nous sommes partis à 4:00 samedi matin et à 8:30, le bateau était à l’eau dans la baie de Picton. J’avais eu de très bons conseils sur l’équipement et les techniques, mais pour trouver le poisson fallait qu’on s’arrange. On a donc passé l’avant-midi à traîner nos dériveurs de surface dans des vagues de 4 pieds sans trop savoir si on était dans des secteurs propices. On voyait bien d’autres embarcations pêcher, mais sur le sonar c’était le calme plat. Puis on a compris qu’il fallait utiliser le gros vent du nord à notre avantage.

Jean-Claude et notre première prise qui nous redonne confiance!

Jean-Claude et notre première prise qui nous redonne confiance!

Avec le vent dans le dos, j’ai utilisé mon moteur électrique avec les fonctions CruiseControl et Auto-Pilot de mon IPilot pour contrôler notre dérive et la vitesse. On avait un bien meilleur contrôle de l’embarcation malgré les éléments. Au même moment on a commencé à voir des bancs de poisson fourrage sur l’écran du sonar avec des belles grosses bananes juste derrière. Quelques minutes plus tard on a un “fish on” et c’est Jean-Claude qui est désigné. Un beau doré de 7 lbs qui nous mets tous de bonne humeur. Se fut la seule capture de la journée. De retour au quai le soir, ce n’était pas beaucoup mieux comme résultat pour les autres pêcheurs.

On s’est payé une bonne bouffe bien méritée au restaurant Currah’s Café & Catering de Picton histoire de s’assurer que tout le monde ronfle juste assez fort dans notre petite chambre d’hôtel du Picton Harbour Inn… 🙂

Mario et son doré géant de 11 lbs!

Mario et son doré géant de 11 lbs!

Le lendemain matin on avait prévu pêcher jusqu’en début d’après-midi avant de revenir. On voulait embarquer sur l’eau de noirceur, mais on a niaiser un peu et c’est finalement aux premières lueurs du jour qu’on se dirige vers le secteur qu’on a trouvé la veille. Cette fois, pas d’exploration à faire on sait très bien où on s’en va. Je pense que ça ne faisait pas 5 minutes que les six lignes étaient déployées quand un des dériveurs se mets à s’enfoncer dans l’eau par coups. C’est le tour à Mario, il a gagné le tirage aux dés contre moi. Le poisson semble très lourd et la canne est vraiment trop légère pour remorquer un tel poisson. Mais avec beaucoup d’huile de coude, Mario parvient à rentrer ce super doré de 11 lbs. Wow! La journée commence sur les chapeaux de roues!

Enfin c'est mon tour!

Enfin c’est mon tour!

Dans l’heure qui a suivi, j’ai pris un 6 livres, Jean-Claude un 7 livres et Mario a perdu un 9 lbs environ parce que notre épuisette était franchement trop petite. Une vrai frénésie! Puis le soleil est monté plus haut et nous n’avons rien pris d’autre du reste de la journée, mais nous étions très content de notre pêche!

Il y a quelques années, Mario, Yan et moi avions été pêcher à la Baie de Quinte pour une journée avec un guide. Les résultats avaient été un peu décevants parce qu’on était 2 jours après la pleine lune. Les dorés n’étaient pas très affamés. Mais cette fois nous avons réussi cette belle pêche par nous mêmes. L’expérience va au delà de simplement ramener un poisson. D’avoir réussi cette pêche avec ce résultat respectable par nous même c’est un accomplissement dont nous sommes plutôt fier. Merci à Louis Simoneau, Martin Bérubé et Daniel Leclair pour les précieux conseils!

Remise à l’eau

On dit beaucoup que la pêche à la Baie de Quinte n’est plus ce qu’elle était. Que le doré se fait plus rare. C’est pourquoi on a gardé juste assez de doré pour un petit lunch les autres ont été remis à l’eau.

Tagged with →  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *