cheap michael kors bagsray ban outletdiscount pradacheap michael korsdiscount ray ban sunglassescheap louis vuitton handbags>
Share →

J’ai trouvé cet article sur le nouveau site web du magazine Sentier Chasse-Pêche: Maskinongé sous pression par Richard Monfette.

En gros l’auteur explique que la pression de pêche, la villégiature, la remise à l’eau ont changé les habitudes du maskinongé. Il propose 5 solutions qui permettent de s’adapter. Voici les grandes lignes de ce que j’ai retenu de cet article:

  • Changer de leurre régulièrement au cours d’une journée de pêche.
  • En été, il faut un vitesse de trole rapide pour provoquer l’attaque.
  • Pêcher les maskinongés en suspension en trôlant avec un Rapala Magnum ou un Believer.
  • Pour pêcher à des profondeurs de 7 à 10 m, utiliser un DepthRaider. (encore lui!)
  • Buzzbait

    Buzzbait

    Pêcher les herbes denses avec un Spinnerbait ou un buzzbait.

  • Pêcher la nuit. Ici il y a un point particulièrement intéressant sur les mœurs du maskinongé. La nuit le maskinongé se sert de sa ligne latérale pour localiser ses proies plutôt que ses yeux. C’est pourquoi il n’est pas necessaire de pêcher très près des herbiers car le poisson se tiendra un peu en retrait de manière à ce que les herbages n’interferent pas avec les vibrations émises par ses proies. Pour cette même raison il est préférable d’utiliser un leurre qui émettra beaucoup de vibrations.

L’article se termine par une phrase qui m’encourage dans ma démarche.

Si … la plupart du temps, vous pratiquez votre activité sur des plans d’eau très achalandés, vous devriez peut-être songer à approfondir vos connaissances, car les maskinongés, eux, ont commencé il y a longtemps à parfaire leur éducation…

Tagged with →  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *