cheap michael kors bagsray ban outletdiscount pradacheap michael korsdiscount ray ban sunglassescheap louis vuitton handbags>
Share →
Un 43" qui a dévoré un de mes leurres que j'ai fabriqué.

Un 43″ qui a dévoré un de mes leurres que j’ai fabriqué.

Gerry est arrivé chez nous un peu en retard dimanche matin après avoir emprunté la route panoramique… 🙂 Nous avons finalement mis le bateau à l’eau vers 8h15. Gerry, Mario et moi étions d’attaque pour se mesurer au maskinongé avec plusieurs centaines de dollars de leurres à bord de l’embarcation. Gerry préfère la pêche au lancer plutôt que la traîne j’avais donc prévu dans mon plan de match une bonne portion de pêche au lancer sur des secteurs propices mais que je n’avais pas encore vraiment explorés.

Sur le premier secteur au lancer Gerry accroche un petit maskinongé d’environ 22″ qui se décroche juste au bord du bateau. Ceci a pour effet de nous encourager un peu. Après avoir ratisser le secteur on se rend un peu plus loin pour quelques passes à la traîne. Il y a entre 5′ et 6′ d’eau et il fait soleil j’y vais donc avec un leurre de ma fabrication: un Torpedo Fire Tiger. Même pas 5 minutes après que les lignes soient à l’eau, mon moulinet s’emballe. Mais ça n’arrête pas. Mario pense que je suis pris au fond. Moi je quitte les commandes du bateau et je saute sur la canne et aussitôt je sens les premiers coups de tête. Ça l’air gros et le poisson livre un féroce combat. Je mets du temps à le ramener car il est loin parce qu’il a pris beaucoup de la ligne lors de l’attaque. On arrive enfin à le mettre dans l’épuisette et là on voit qu’il n’est pas très long, mais massif. Le maskinongé fait 43″ et c’est la deuxième capture sur un leurre que j’ai fabriqué!

Après une heure de traîne on décide de changer de secteur. On mets le cap sur une batture que j’avais repérée en passant plutôt. Je place le bateau du côté d’où le vent fouette la batture et appuie sur la fonction “spot lock” de mon iPilot. Mario lance un “spinner bait” et Gerry un “crank bait” je décide donc d’accrocher quelque chose de différent au bout de ma ligne. Je choisi le Glidder Perchaude que j’avais fait faire par Yvon Grisé en décembre 2010.

Mon nouveau record personnel! 49"x19"

Mon nouveau record personnel! 49″x19″

Je crois que ce n’étais que la 2e fois que j’utilisais ce leurre. En fait c’était la 2e fois que j’utilisais un leurre de ce type tout court. La première fois que je l’avais utilisé je n’avais pas beaucoup aimé la quasi absence de “feedback” de ce type de leurre. À mi chemin dans mon troisième lancer il y a comme une explosion dans l’eau devant moi. Je ferre et aussitôt ça cogne très dur. La nouvelle se propage rapidement dans le bateau et mes équipiers se mettent en mode épuisette. J’ai droit à tout un combat. Il prend de la ligne, bondit complètement hors de l’eau, plonge plus profond, la totale! Une fois dans le filet c’est l’euphorie. Je ne manque pas de rappeler à mes amis qu’ils sont chanceux que je sois avec eux dans le bateau sinon il n’y aurait pas beaucoup d’action… 🙂

Après quelques photos où on prend conscience de la grosseur du poisson, on place le poisson dans la civière pour le remettre à l’eau et le mesurer. Pendant que Gerry vérifie que le nez est bien aligner au zéro je vois le bout de la queue qui flirt avec le 50″ de la règle et je me dis ça y est. C’est peut-être le 50″ et plus que j’attends depuis longtemps. Mais après avoir bien vérifier il fait 49″. Je vais devoir attendre encore pour briser la barrière des 50″ mais quelle capture. Deux jour plus tard, les images de l’attaque foudroyante passe encore en boucle dans ma tête.

Je fais des blagues de vantard, mais ce fût une superbe journée en compagnie de bons amis et bons pêcheurs! Sans oublier les leurres “made in Quebec”!

Vidéo

Mario a filmé plusieurs séquences de ces deux captures avec sa caméra GoPro. Je vais voir si je peux faire un montage qui a de l’allure.

Tagged with →  

8 Responses to Leurres “made in Québec”

  1. Yvon says:

    Salut Pierre

    Félicitation pour ton musky, très beau poisson.

    Yvon

  2. David says:

    super beau !
    Je me demande si tu est déja venue dans la Beauce tout simplement dans la rivière chaudière il y a de très beau Maskinongés.
    Le plus gros que jai vue a date ses lan passé 59 pouces et demi pecher a partir du bord de la rivière au lancé avec un gros rapala en bois orange tacheté noir cétait assez extreme mais bon tu ti connait bien .

    • Pierre Masson says:

      59.5″ c’est un poisson d’une vie!

      Je n’ai jamais pêché la rivière Chaudière mais je suis supposé y aller une journée cette été avec un lecteur du blog qui m’y a invité!

      Merci de me lire!

  3. Super ! Battre un record personnel c’est une des plus grande satisfaction pour un pêcheur ! Je te souhaite de briser le 50′ bientôt et pour quoi pas sur un de tes leurres !

  4. Elie Drouin says:

    Super récit! J’adore ton site, je suis fan!

    Continue!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *