cheap michael kors bagsray ban outletdiscount pradacheap michael korsdiscount ray ban sunglassescheap louis vuitton handbags>
Share →

J’ai prix une journée de vacances aujourd’hui pour pêcher le maskinongé en compagnie de Gerry et Sylvain. On était très confiant vu les conditions. La pression barométrique était à la baisse et c’est la pleine lune. En automne les maskinongés on tendance à éprouver un besoin de s’alimenter quand la température de l’eau baisse. Alors le doux temps d’aujourd’hui jouait un peu contre nous, mais disons que l’équipage ne s’en plaignait pas trop. Il faisait vraiment doux pour une journée de novembre.

Un "jobineur" de 34". Notre seule prise de la journée.

Un "jobineur" de 34". Notre seule prise de la journée.

Nous avons fait de la traîne toute la journée en ratissant chaque secteurs au peigne fin à différentes profondeurs. Nous avons essayé plusieurs leurres. Sylvain en a particulièrement essayé plusieurs. Vers 12:45 nous n’avions toujours pas eu d’action. J’ai décidé de mettre mon leurre Yvon Grisé orange (Red Tiger). On me disait qu’en eau claire c’est mieux des patterns naturels, mais au diable, ça ne peut pas être pire! Cinq minutes après avoir mis le leurre à l’eau, “Fish on” sur ma canne! Ça n’a pas été le combat du siècle, mais on a pas été “skunké” au moins. J’ai gardé ce leurre à l’eau pour le reste de la journée, mais on a rien pris d’autre.

Ce fut tout de même une belle journée avec un temps magnifique et une équipe sympathique et acharnée.

Il ne reste pas beaucoup de jours de pêche d’ici l’arrivée des grands froids. Mais j’espère toujours pouvoir prendre une grosse bedaine dans mes bras d’ici la fin du mois. Il faut que mes prises grossissent. Je deviens un habitué des “Jobineurs”. J’ai peur que les pêcheurs se mettent à parler de “Massoneur” plutôt que de “Jobineur”. Comme c’est là, mes maskinongés raccourcissent autant que les journées…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *