cheap michael kors bagsray ban outletdiscount pradacheap michael korsdiscount ray ban sunglassescheap louis vuitton handbags>
Share →
42" à la toute fin en désespoir de cause. Sushi fait du photo bombing encore.

42″ à la toute fin en désespoir de cause. Sushi fait du photo bombing encore.

Je me suis dit que j’allais faire changement et pêcher le matin aujourd’hui avant que les plaisanciers n’envahissent les eaux. J’étais seul à bord avec Sushi. J’en ai profité pour explorer des secteurs. Au bout de deux heures de pêche je n’avais encore rien vu à part des carpes qui fraient.

Arrivé sur mon 5e secteur de pêche de la matinée, je vois une perchaude de 7-8 pouces qui suit mon leurre, puis elle se tourne, se sauve et tout de suite je vois passé un maskinongé d’une belle taille à sa poursuite. J’ai alors changé de leurre pour essayer de lui offrir ce qui semblait l’intéresser. Trois ou quatre lancers après j’ai une grosse attaque, ma canne se plie et puis plus rien. Le fil coupé net. Je pensais que mon noeud avait glissé, mais je vois mon leurre flotté à l’endroit de l’attaque. Au bout du leurre, le leader est là intact et un bout de fil de 3 pouces de long. Il a donc complètement manqué le leurre et sectionné mon fil en haut du leader. Décidément la chance n’est pas de mon bord cette saison. J’ai déjà perdu plusieurs beaux maskinongés qui se sont décrochés (trois assurément) et là, la malchance revient encore s’acharner sur moi. Je me dis qu’un moment donné la loi de la moyenne va finir par jouer pour moi et je vais être un peu plus chanceux.

J’ai tapoché ce maskinongé pendant 1 heure en ratissant partout les alentours, en lui laissant le temps de m’oublier pour revenir à la fin lui montrer ce qu’il avait manqué plus tôt. Rien n’y fait. Le soleil commence à chauffer beaucoup. Je m’étais donné jusqu’à 10h. Je n’ai pas déjeuné et j’ai faim. 9h55, ça y est je lance la serviette. Ah, pourquoi pas une petite passe à la traîne en retournant? J’attache mon leurre fétiche, je le mets à l’eau, je pousse la manette des gaz à la vitesse désirée, 30 secondes plus tard, FISH ON! Moi je vois ça un peu comme de la chance, la loi de la moyenne fini par me redonner ce qu’elle m’a pris. Mais j’ai travaillé fort pareil ce matin. Faut pas lâcher!

Le premier de la saison pour Isabelle

Un 31" qui a donné des émotions fortes à Isa en attaquant au bateau!

Un 31″ qui a donné des émotions fortes à Isa en attaquant au bateau!

J’ai fait un petit deux heures de pêche avec ma douce moitié hier soir. Avant-hier la soirée c’était soldée par la première skunk de l’année, on ne voulait pas faire deux skunks consécutives…

Au bout d’un moment Isabelle en a assez de son leurre de surface. Je lui recommande un leurre différent qui pourrait peut-être provoquer les choses. Cinq lancers plus tard un maskinongé attaque sont leurre juste à coté du bateau. Elle n’a que le leader comme longeur entre la canne et le poisson. Isabelle crie fort! 🙂 Le maskinongé ne fait que 31″ mais il lui a procuré des émotions fortes! Plus tard la même chose se reproduit mais cette fois c’est un brochet qui l’a fait crier.

C’était une belle soirée de pêche avec mon amoureuse et elle nous a évité la skunk!

Tagged with →  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *