cheap michael kors bagsray ban outletdiscount pradacheap michael korsdiscount ray ban sunglassescheap louis vuitton handbags>
Share →

Le week end dernier je recevais des amis chez moi pour un 3 jours de pêche entre gars. J’ai bien essayé de leur faire prendre un maskinongé mais en vain.

Vendredi matin je me suis dirigé sur les eaux du Lac des Deux-Montagnes pour revenir sur mes pas au bout de 20 minutes après avoir constaté la couleur de l’eau. L’eau du lac s’apparentait plus à celle des eaux du Gange en Inde. Nous avons essayé le maskinongé sur d’autres secteur jusqu’à 9h00 environ mais en vain. Au retour nous avons décidé d’essayer de pêcher quelques achigans. C’est alors qu’un maskinongé d’environ 38-39″ a attaqué mon poisson-nageur. J’ai bien tenté de l’approché de l’épuisette, mais quand il s’est retourné pour piquer vers le fond, mon fil est entré dans sa gueule et il a tout coupé. Ma canne était monté pour capturer des achigans et je n’avais donc pas de “leader” pour résister au dents d’un maskinongé.

Le lendemain matin c’était au tour de la rivière des Outaouais d’avoir une opacité de l’eau comparable à celle du lait. Nous avons donc essayé des secteurs sur le Saint-Louis sans rien prendre ni rien voir.

Le doré mordait bien le week end dernier

Le doré mordait bien le week end dernier

Mes amis pêchent pratiquement qu’une fois par année, j’ai dû me rendre à l’évidence qu’ils n’étaient pas atteint, comme moi, de la maladie du maskinongé. Nous avons donc troqué l’équipement à maskinongés pour de l’équipement à dorés. C’était la bonne chose à faire car nous avons capturé plusieurs beaux dorés et mes amis ont eu bien du plaisir. Moi aussi d’ailleurs. Ça fait du bien d’avoir du succès de pêche même si ce n’est pas à la pêche au maskinongé.

Le mois de juillet est maintenant bien entamé. Selon plusieurs, c’est la période la plus facile pour capturer des maskinongés. Dans mon cas, ça reste encore à prouver. J’ai hâte d’avoir la confiance et les connaissances qui me permettraient d’espérer prendre un ou plus d’un maskinongé lors d’une sortie de pêche d’une durée raisonnable.

Muskie Canada

Ce soir c’est la réunion mensuelle de Muskies Canada. Pour l’occasion, Yvon Grisé sera présent pour présenter ses leurres et les techniques de fabrication. Ça risque d’être très intéressant!

3 Responses to Juillet le mois de l’abondance?

  1. Martin Bérubé says:

    Lâche pas Pierre. Il est vrai que c’est le temps le plus facile pour en prendre. Par contre dame nature doit nous aider!
    Je me tape toujours une ou deux journées de 8 muskies et plus en juillet alors il ne te faut que dame nature de ton côté!!!!

    • Pierre Masson says:

      Merci Martin. 8! J’en demande pas tant. 1 ou 2 ferait l’affaire! 🙂 À tantôt!

  2. Maxime Ebacher says:

    Salut, l’eau de l’outaouais était vraiment dégeux en fds, 100 UTN comparé 8-10 en temps normal. On a du s’adapter a l’usine d’eau potable d’Oka. Pour la pêche ca doit pas être l’idéal. Juillet c’est aussi le mois de l’abondance des bateaux sur l’eau, et des pêcheurs de musky, hier, mardi, en arrivant sur un bon petit spot, 4 autres bateau nous ont devancés, avec leur 100-200 hp, a la recherche du même poisson que nous. C’est moi ou il y a une pandémie de pêche au musky?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *