cheap michael kors bagsray ban outletdiscount pradacheap michael korsdiscount ray ban sunglassescheap louis vuitton handbags>
Share →

La semaine dernière j’ai pris jeudi et vendredi de congé pour pêcher le maskinongé. Mario, Max et moi avons mis à l’eau vers 7h00 jeudi matin. On a eu une bonne avant-midi. D’abord Max en a perdu un sur une attaque juste à coté du bateau, quelques instants après j’ai eu un suiveux qui n’a rien voulu savoir de ma figure en 8 et c’est finalement Mario qui a cassé la glace avec un 37,5″. Malheureusement pour Mario, le maskinongé s’est auto remis à l’eau avant qu’il ne puisse le prendre. La seule photo qu’on a c’est celle sur le “bump board”.

Le maskinongé de Mario qui s'est remis à l'eau lui même!

Le maskinongé de Mario qui s’est remis à l’eau lui même!

Après avoir été témoin de l’explosion de l’entrepôt de feux d’artifice de Coteaux-du-Lac et après avoir perdu et retrouvé une canne au fond du lac on a décidé de changer de secteur et de pêcher à la traîne. Peu de temps après, Max a un “Fish On” sur un YG Chubs. Un petit 32″ mais on est content quand même. On se dit qu’un gros va finir par mordre. Quelques minutes plus tard c’est sur ma canne que l’attaque survient, mais je n’ai pas le temps de prendre la canne dans mes mains que le maskinongé s’est décroché. Ça nous semblait faire 38-40″ environ. Néanmoins, nous avons vu ou capturé 4 maskinongés en très peu de temps. Ça nous a motivé pour la suite. Mais il ne s’est pas passé grand chose ensuite. Rien d’autre de la journée. Nous sommes sortis de l’eau vers 20h. La fenêtre d’alimentation était donc de 8h à 11h environ, ce qui correspond à la période majeure solunaire pour la journée.

Un 32" pour Max sur un YG Chubs.

Un 32″ pour Max sur un YG Chubs.

Le lendemain matin j’y suis retourné avec Max de 7h à 10h30, mais nous sommes revenus bredouille. La fatigue suite à la journée de pêche de la veille et le beau temps ont eu raison de ma volonté et j’ai préféré aller faire trempette dans la piscine. J’admire les guides qui doivent aligner plusieurs jours complets de pêche. La levée du corps doit être difficile parfois.

Je n’ai pas été à la pêche dimanche, mais ceux qui sont allés ont pu profiter d’une fenêtre d’alimentation assez frénétique. Je regardais défiler les “fish on” sur mon fil d’actualité Facebook et je regrettais d’avoir fait la grasse matinée. Puis le soir alors que les festivités de la St-Jean allaient bon train chez moi, je reçois un texto de mon ami qui me dit que sa copine vient de prendre un 53″!! Pendant quelques instants j’ai eu envie de dire à la visite que je partais à la pêche “drette là”. Mais bon, j’ai pris un grand respire, et une grande gorgée de ma bière.

Ce 40" est le 8e maskinongé de la saison 2013 capturé dans mon beateau

Ce 40″ est le 8e maskinongé de la saison 2013 capturé dans mon beateau

Le lendemain à 9h00 Guillaume et Maël venaient me rejoindre pour quelques heures de pêche. La levée du corps fut difficile mon nous étions là! Nous avons pris deux maskinongés. Les deux sur ma canne! 🙂 Un bébé de 24″ environ que je ne compte pas, mais aussi un respectable 40″ qui vient conclure de belle façon ce long weekend. J’avais espéré passé le cap des 50″ avant la fin juin, mais semblerait que je devrai attendre encore. Quand même il y a déjà 8 maskinongés de pris dans mon bateau depuis le début de la saison. C’est très bien parti! Il s’agit de ne pas lâcher et de profiter des fenêtres d’alimentation.

Tagged with →  

4 Responses to Fenêtres d’alimentation

  1. stephane says:

    salut pierre comme je peu constater vous avez un bon debut de saison ,nous le nombre de capture est asser bon mais riende bien gros 34 a38 pouces en moyenne pour une dizaine de capture . j ai plusieurs gros leurre (beliver-perch bait – jake-etc) mais jai bien de la difficulter a trolley a haute vitesse avec (remonte a la surface et vire sur le dos) a tu un truc ou des leurres a me conseiller pour la traine dans 10 a 15 pied et a haute vitesse. en passant si ta le gout d essayer le lac maskinongé fait moi signe on pourrait se voir la bas.

    • Pierre Masson says:

      Salut,

      Si tu veux que le leurre reste dans l’eau, il faut que le bout de la canne soit plongé dans l’eau. Utilise des portes-cannes “Down-east” sinon c’est fatiguant sur les bras. Certain leurres comme le Believer ont de la difficulté à bien évolué au dessus de 4.0 – 4.5 mph.

      Je n’ai jamais pêché le lac Maskinongé.

      Bonne pêche et merci de me lire!

  2. stephane says:

    ok merci je pensai que les cannes dans l eau c etai plus pour les algues flottantes et le lacs ou jetais cette fin de semaines en avait pas vraiment je vais faire d autre test a ma prochaine sorti

    • Pierre Masson says:

      C’est aussi pour les herbes flottantes mais pour certains leurres il faut le faire aussi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *