cheap michael kors bagsray ban outletdiscount pradacheap michael korsdiscount ray ban sunglassescheap louis vuitton handbags>
Share →

Puisque conjuguer travail, famille et pêche est difficile et que la saison de pêche tire à sa fin, j’ai décidé de me prendre 1 ou 2 journée de congé avant que la saison morte s’abattre sur nous. Les conditions météorologiques pour mercredi (hier) étaient parfaites pour une journée de congé.

Pizza dégustée sur l'eau!

Pizza dégustée sur l'eau!

La journée a débuté difficilement. Partenaire en retard, clé du bateau perdus et retrouvées, pied de moteur légèrement endommagé parce que les bouées ont été enlevées, etc. Mais bon, le morale et la confiance était au rendez-vous.

À 11:00 nous n’avions pas encore eu d’action. La faim se fait sentir et le partenaire décide de payer la pizza qu’on fait livrer au quai. Nous avons partagé une pointe de pizza avec Martin Bérubé qui péchait seul et était pas loin de nous. Après le repas on repart chacun de notre coté et 15 minutes après nous avons une attaque. Trois bon coup dans la canne et le moulinet qui fait zzzz zzzz et puis plus rien. On dirait que les Believers 10″ sont souvent victimes d’attaques manquées…

Vers 14:00 mon téléphone sonne et c’est Martin qui me demande si je peux le rejoindre pour le prendre en photo avec le monstre qui baigne dans son épuisette. En moins de 10 minutes nous l’avons rejoint et là nous voyons la bête. 56″ de long par 25.5″ de tour de taille. Une tête plus grosse que la mienne… Nous sommes euphorique juste à voir le poisson c’est vous dire combien Martin lui était fébrile! Après quelques photos faites du mieux que j’ai pu avec mon iPhone la grosse mère est retourné à l’eau tranquillement.

Sur quel leurre direz-vous? Encore la grosse “perch jointed” bait 10″ d’Yvon Grisé. M. Grisé vous allez avoir de l’ouvrage cet hiver. 🙂

Perch Bait 10" de Yvon Grisé

Perch Bait 10" de Yvon Grisé

Nous avons terminé la journée bredouille comme trop souvent. Mais ce fut une magnifique journée. Je pense que pour avoir du succès à la pêche au maskinongé ce n’est pas tant la quantité de connaissances acquises qui fait la différence. Je pense qu’il faut plutôt avoir atteint un niveau de sagesse et de temps passé sur l’eau qui fait que l’on fini par être récompensé par le dieu des maskinongés. Bill Gardner parlait aussi du “Musky God” dans son livre.

Martin lui doit avoir atteint ce niveau puisqu’il a capturé deux autres maskinongés: un 42″ et un 46″. Le surnom de “Muskie Magnet” lui conviendrait mieux que “Muskie Mart“…

Muskie Mart avec son 56"x25.5"

Muskie Mart avec son 56"x25.5"

Muskie Mart avec son 56"x25.5"

Muskie Mart avec son 56"x25.5"

Ce qui fait un poisson autour de 45 lbs!

Ce qui fait un poisson autour de 45 lbs!

Tagged with →  

2 Responses to “Musky Magnet”

  1. whiteshark says:

    Toujours aussi plaisant a lire!!!
    Je lis ton blog depuis le mois de mars assez régulierement, pour ne pas dire une petite visite a tout les jours pour voir si y’a pas du nouveau sur ton site.

    J’aime vraiment l’évolution qu’il y a eu dans ta “quête” au maski et tu ma vraiment redonné le gout de me mettre a la chasse de ce poisson la!!

    J’ai toujours été un maniac du maski depuis mon enfance. J’aimais regarder mon père pêcher avec un de ces amis… et meme si l’on passait des journées entières sur la rivière chaudiere en beauce, cela ne passait que trop vite. Meme pour un petit bonhomme de 10ans a l’époque!!!
    Haaaaaa que de bon souvenir…

    S’tait meme pas moi qui avait la canne et je pense que je capotais plus qu’eux dans mon fort intérieur!!!
    J’me rappelerais toujours d’une fois ou mon père en trolant a vue sa canne plier en 2 comme si y’était prit apres une grosse souche, d’entendre mon pere dire ARRETE! ARRETE! CHU PRIT DANS LE FOND! pis au bout de 25,30 seconde… ca part! ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ
    Je capotais bin raide de voir ce beau combat et me demandant comment cela pourrait être si c’était moi qui avait eu la canne dans les mains! Ca avait fini par un tres beau 44″

    On est pas aussi choyé que toi dans mon coin( riviere chaudiere en beauce) mais y’a quand meme quelques beau spécimen qui y nage.

    La seul chose qui est plate, c’est que le catch ans release n’est pas encore bien bien a la mode sur la chaudiere… un peu comme quand tu parlais du lac frontière.

    Bon ch’t’écrirez pas un roman mais je veux juste te dire que c’Est vraiment plaisant de lire toute tes histoires…et que cela serait bien plaisant si tu restais un peu moin loin de chez moi! hahahahahahaha

    Rejean

    • Pierre Masson says:

      Merci beaucoup Réjean c’est super d’avoir du feedback comme ça!

      Moi aussi j’ai joué souvent dans le fond de la chaloupe en masse quand j’étais petit 🙂

      Y en a des beaux gros dans la Chaudière! Il faut parler du C & R. J’ai prévu d’écrire un billet assez détaillé sur la chose. Pas sur le comment mais sur le pourquoi…

      Merci encore de me lire!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *