cheap michael kors bagsray ban outletdiscount pradacheap michael korsdiscount ray ban sunglassescheap louis vuitton handbags>
Share →

Je viens de finir le développement d’un site web qui sera un très bon outil pour le chasseur de maskinongé que je suis. Au départ je voulais pouvoir faire un graphique des prévisions de pression barométrique afin de mieux prévoir les temps opportuns pour faire mes sorties de pêche. Puis je me suis laissé emporter et j’ai ajouté plusieurs fonctionnalités.

Mon site extrait les prévisions météorologiques, les vents, la pression barométrique et la température pour ma région à partir du site WindFinder. Ces données sont affichées dans un graphique comme celui ci bas. J’ai ajouté à cela les levés et couchés de soleil et de la lune, les périodes majeures et mineures solunaires. Pour les prévisions, les données sont à une fréquence de 3 heures. Les données sont rafraîchies à chaque jour.

Les prévision pour vendredi prochain (journée de l'ouverture)

Les prévision pour vendredi prochain (journée de l'ouverture)

Ensuite je pensais qu’il serait intéressant de voir les données des journées passées. Je vais donc extraire les mêmes données, mais cette fois celles archivées par Environnement Canada. Ces données ont une fréquence de 1 heure. J’ai récupéré les données de juin 2010 à aujourd’hui. Chaque jour, mon système va récupéré les données de la veille. Ainsi je peux retourner en arrière pour aller voir les conditions climatiques lors des journées où j’ai eu du succès ou celle où je suis rentré bredouille. Parfois, les conditions climatiques ou la lune ne justifient rien, mais pour d’autres journées c’est beaucoup plus évident. Comme le 19 septembre dernier où j’avais pris 3 maskinongés en 30-40 minutes.

La journée du 19 septembre 2011 était parfaite en terme de conditions favorables.

La journée du 19 septembre 2011 était parfaite en terme de conditions favorables.

Pour pouvoir afficher les captures dans le graphique, il a fallu que j’entre les captures dans la base de données aussi. Puis je me suis dit pourquoi aussi ne pas géolocalisé les captures? Tant qu’à saisir les captures et leur emplacement, aussi bien ajouter de l’information sur le leurre, la méthode, la vitesse de traîne, la profondeur de l’eau, etc. Et tant qu’à saisir les captures pourquoi ne pas saisir les poissons que j’ai échappé? J’ai oublié la température de l’eau. Je n’ai pas compilé cet information pour mes captures. Je vais le faire à partir de cette année. Voici à quoi ressemble l’écran de saisie des captures. J’ai évidemment brouillé l’image des cartes dans la capture d’écran ci bas.

Chaque capture et les détails sont entrées dans la base de données.

Chaque capture et les détails sont entrées dans la base de données.

La localisation me permet d’afficher les captures dans une grande carte. J’ai mis des contrôles qui me permettent de filtrer les captures affichées. Ainsi je peux afficher que les captures pour un mois toute saison confondue, ou juste celles d’une saison, etc, etc. J’ai zoomé sur les captures faites à Lac Frontière pour faire la capture d’écran afin de garder secret l’emplacement des autres captures… 🙂

Toutes les captures apparaissent dans la carte principale.

Toutes les captures apparaissent dans la carte principale.

Évidemment, le tout est protégé par un mot de passe et il n’y a que moi qui y a accès et deux amis avec des droits d’accès moindre que les miens. Je ne verrais pas d’inconvénient à rendre public la partie des graphiques météo, mais les données ne concernent que la région de Montréal. De plus faudrait que je demande la permission de Windfinder et Environnement Canada pour l’utilisation de leur données si cette portion du site devenait public.

Ah oui j’oubliais, l’application est aussi “mobile friendly” ce qui veut dire qu’elle s’adapte en un format facilement consultable avec un iPhone ou autre téléphone intelligent.

Voilà je voulais montré ma petite application dont je suis très fier. Je pense vraiment que ça va m’aider à améliorer mon “musky-dar”, à maximiser mon temps de pêche et donc d’être plus efficace pour la saison 2012.

Jour J – 2

La saison 2012 commence ce vendredi. J’ai pris congé et je serai sur l’eau très tôt. Les projections météo pour ce vendredi ne sont pas optimales pour favoriser l’activité des poissons. Mais bon, c’est mieux que de la pluie toute la journée! Et puis les maskinongés n’ont pas vu de beaux gros leurres depuis quelques mois. Ils vont surement céder à leurs instincts de prédateurs. J’espère pouvoir croiser le fer avec une grosse bebitte. Je ne peux pas faire pire que l’an passé!

One Response to Mon panneau de contrôle

  1. Patrick Scholz says:

    Excellent travail! Moi qui tiens à jour des logs de pêche (toutes espèces confondues)depuis plus de 10 ans, j’aime beaucoup cette idée. Mettre ensemble la base de donnée des logs avec un système d’information géographique n’est que la suite logique des choses. Cet outil devrait permettre une analyse plus rapide et efficace des données, et bien sur faire apparaître tendances et patterns tant convoitées par les pêcheurs.

    Salutations,
    Patrick

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *