cheap michael kors bagsray ban outletdiscount pradacheap michael korsdiscount ray ban sunglassescheap louis vuitton handbags>
Share →
Un 44" qui a attaqué mon leurre à quelques pieds du bateau et mon chien qui fait du "photo bombing"

Un 44″ qui a attaqué mon leurre à quelques pieds du bateau et mon chien qui fait du “photo bombing”

Petite pêche éclaire hier pour Louis-Philippe et moi, mais il y avait de l’action. À 18:30 Nous étions sur l’eau et à 18h45 j’avais un 44″ dans l’épuisette. L’attaque a été hallucinante. J’aimerais avoir la vidéo de ça, en fait je l’ai mais j’ai pas de connecteur USB sur le côté de la tête pour le transférer sur un autre media. Il est arrivé au bateau en beau fusil, il a manqué mon leurre une première fois, mais il s’est aussitôt repris et il a aspiré mon bucktail comme une balayeuse. Je l’ai ferré solidement à quelques pieds du bateau. J’ai dû couper tous les hameçons de mon leurre démoli pour le sortir de là.

 Ma chienne Sushi (Goldendoodle) qui a eu le temps de se sécher après sa baignade involontaire.

Ma chienne Sushi (Goldendoodle) qui a eu le temps de se sécher après sa baignade involontaire.

Je vous ai dit qu’il y avait de l’action dans le bateau hein? Ma chienne “de pêche” Sushi pense encore que les leurres sont de potentiels jouets pour chien. Elle passe son temps à regarder les leurres avec envie les pattes avant sur le bord du bateau. Ce qui devait arriver depuis longtemps arriva, elle a glissé et est tombé à l’eau. J’étais au milieu d’un lancé et Louis-Philippe aussi. Elle a dû barboter dans le potamot quelques instants avant que Louis-Philippe la hisse à bord pendant que je lui faisais savoir ce que je pensais de sa fixation pour les leurres…

On s’est promené de secteurs en secteurs durant la soirée en faisant 2 ou 3 passes à chaque fois. Avec juste un peu plus de 2 heures de pêche on a pas le temps de faire dans la dentelle et de passer un secteur au peigne fin. Il faut y aller plus en mode “hit & run” et se concentrer sur des secteurs où l’on connais bien le “spot on the spot”. En fait je ne sais pas si c’est vraiment la meilleure approche. Peut-être vaut-il mieux dans ces circonstances se concentrer sur 2 secteurs, mais les pêcher de fond en comble.

Un gros achigan qui a mordu sur un bucktail!

Un gros achigan qui a mordu sur un bucktail!

On a eu de l’action sur le 2e secteur visité. Louis-Philippe a eu deux attaques dont un qui s’est décroché et moi, j’ai eu 3 attaques dont un que j’ai perdu à mi chemin. J’ai aussi capturé ce que je pense être mon plus gros achigan sur un bucktail ramené à vive allure!

J’y retourne ce soir avec les Émile avant d’embarquer le reste de la famille pour aller voir les feux d’artifices de la Fête Nationale à Vaudreuil-Dorion. Bonne Saint-Jean!

PS

Les agents de la faune étaient au quai à notre retour. J’étais bien content de les voir, j’aimerais qu’ils soient là plus souvent. On a jasé un peu et ils nous ont dit bonne fin de soirée. Je leur ai demandé si ils voulaient voir nos permis de pêche, il a répondu: “Pas besoin, je suis certain que vous l’avez”. Ils ont contrôlé plus sérieusement l’autre embarcation qui nous suivait…

Tagged with →  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *