cheap michael kors bagsray ban outletdiscount pradacheap michael korsdiscount ray ban sunglassescheap louis vuitton handbags>
Share →

Musky_FB_42_20150716
Depuis le début de juillet j’ai fait 6 sorties de pêche et chaque fois nous avons trouver le moyen d’éviter la skunk. Pour ceux qui ne sont peut-être pas familier avec le vocabulaire de pêche, une “skunk” c’est une sortie de pêche d’où on revient bredouille. Dans le cas de la pêche au maskinongé, puisqu’on pratique la remise à l’eau, c’est une sortie de pêche sans capture.

Mais hier la météo était vraiment parfaite pour la pêche et je sentais que ça serait moins difficile d’éviter la skunk. J’étais accompagné de Francis et Mario, tous deux membres du chapitre de Montréal de Muskies Canada.

On fait un premier secteur sans rien voir. On attaque ensuite le deuxième secteur. Au bout d’un moment je sens quelque chose sur mon leurre. Je ferre, et rien. Je me dis que ça doit être des algues, puis ça reviens et cette fois c’est bien un maskinongé mais il se décroche aussitôt laissant la partie de mon leurre dépourvu d’hameçon avec de bonnes traces de dents.

Peu de temps après Mario a un poisson très actif qui manque son leurre et qui suit jusqu’au bateau. Mario fait une figure en 8 mais le poisson continue sous le bateau. Francis qui est à l’arrière plonge sa canne à l’eau et se met à faire des 8 lui aussi. Au deuxième 8, c’est “fish on” pour Francis! Le maskinongé fait 41.25″ et est très costaud. Mario réclame une assistance sur le but!

Musky_PM_43_20150716

On a continué à éplucher cette structure sans voir autre chose. Alors on décide de changer de place. En nous déplaçant on se dit, pourquoi ne pas essayer ce “spot”? Ça semble très propice bien qu’on l’a déjà essayé quelques fois et qu’on a pas eu beaucoup de succès. Je pense que c’était à mon troisième lancer que l’attaque est survenue. Juste comme je complétais mon lancer, j’allais sortir mon leurre de l’eau pour en faire un autre et VLAM! Le maskinongé a surgit à coté du bateau et il a bouffé mon leurre comme un enragé. Je revois le film de cette attaque en boucle dans ma tête depuis hier. Le maskinongé faisait 43,25″. La photo que Mario a prise est très bonne et avantage bien la prise 😉 .

Alors voilà, depuis le début de la saison je n’ai qu’une skunk à date (une sortie d’à peine 2 heures le 24 juin). Je touche du bois au moment d’écrire ces lignes. On fini toujours par en prendre un même en désespoir de cause parfois. J’aimerais maintenant que les prises grossissent un peu. On dirait que mon terrain de jeu c’est l’école secondaire des maskinongés. Il y a quelques gros qui ont redoublés mais la plus part c’est des ados. Il me faudra étendre mon terrain de jeu un peu pour aller voir où les adultes se tiennent…

Voici un résumé en photo de mes sorties de pêche en juillet avant celle d’hier où nous avons pu éviter la skunk :

Tagged with →  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *