cheap michael kors bagsray ban outletdiscount pradacheap michael korsdiscount ray ban sunglassescheap louis vuitton handbags>
Share →

Samedi dernier avait lieu le Crystal Cup Challenge 2015 de Muskies Canada organisé par le chapitre de Montréal. On annonçait un gros vent du nord-est et on l’a eu. Néanmoins ça n’a pas beaucoup découragé les pêcheurs d’y participer. Nous étions une cinquantaine de mordus. On avait des pêcheurs des chapitres de Montréal, Ottawa, Québec et même de Kawartha Lakes.

Pour moi la journée a été parsemée d’embûches. Ça a commencé bien tôt le matin durant le trajet entre chez nous et Hawkesbury. Rendu à la hauteur de Rigaud j’ai eu comme un frisson dans le dos. Est-ce que j’ai les clés du bateau? Je ne me rappelais pas les avoir remise à l’endroit habituelle dans le camion après avoir attaché la remorque la veille. Comme de fait, elle n’y sont pas. Je m’arrête le long de l’autoroute pour vérifier partout. Elle n’y sont pas. Elle sont restées sur le par-choc du camion la veille. J’ai déjà une bonne demi-heure de route de fait et je dois faire demi-tour pour aller chercher le deuxième trousseau. Ce qui veut dire que je vais être au moins 1 heure en retard sur l’horaire prévue. Plus tard dans la journée ma copine est sortie pour faire des commission et a retrouvée mes clés accrochées à une affiche de maison à vendre à moins d’un kilomètre de chez moi…

Yan mets la barre très haute le matin avec son premier 50"+

Yan mets la barre très haute le matin avec son premier 50″+

J’arrive enfin à Hawkesbury ou mes partenaires pour la journée Gerry et Denis (Jimmy a eu un empêchement) m’attendent et rient de moi 😉 . On mets à l’eau et on se dirige vers nos secteurs de pêche. Mario est pas très loin. On croise aussi Francis un ami du chapitre de Québec qui est parti de Thetdford Mines pour participer au Challenge. Francis vient de capturer un 41″ à coté de nous. Quinze minutes plus tard Mario me texte qu’ils viennent de prendre un 46″. Je les vois et ils ne sont pas très loin de nous. Peu de temps après Yan va le rejoindre et en arrivant, au deuxième lancer, il capture ce superbe 51″ qui vient mettre la barre très haute pour remporter les grands honneurs. Je suis bien content pour Yan! Il le mérite car il est très persévérant. Cette année c’est la prèmière année que Yan se concentre vraiment sur la pêche au maskinongé. Bravo Yan!

Marc-André pêche à la traîne même durant le remorquage! Quand on dit qu'on est des mordus!

Marc-André pêche à la traîne même durant le remorquage! Quand on dit qu’on est des mordus!

Nous on continue avec notre plan de match mais les vents rendent l’exécution plutôt difficile. Mais on ne lâche pas. On se laisse dérivé avec le vent et on fait du lancer, on remonte face au vent le long de la structure à la traîne. À la mi-journée je reçois un appel de Louis-Philippe qui m’annonce que son moteur est en panne. Avec ces vents il n’y a pas de farce à faire avec ça. On lâche tout pour aller l’aider parce que sur l’eau il faut s’entraider Je remorque Louis-Philippe et Marc-André jusqu’à la descente et peu de temps après je les embarquent avec moi. Je suis allé porté Marc-André à Mario qui eux n’étaient que 2 à bord. On recommence la pêche vers 13h00.

Pendant qu’on remontait à la traîne le long de la structure ça fait un gros boum en dessous du bateau puis on voit que le moteur accroche quelque chose. Je regarde le sonar, 8 pieds de profondeur. Qu’est-ce que c’est??? On regarde à l’arrière dans le scion du moteur et on voit émerger un gros billot de bois. Merde. J’espère alors ne pas avoir endommagé mon hélice… Il ne restait qu’une heure de pêche quand on décide de changer de place un peu. C’est durant la transition entre les deux secteurs que Gerry capture un 31″ dans 17′ d’eau. On ne s’attendait pas trop à ça, mais ça sauve la skunk!

Gerry nous évite encore une fois la skunk!

Gerry nous évite encore une fois la skunk!

De retour à la descente, on sort le bateau et c’est là que j’ai vu que mon hélice est vraiment endommagée. Une des palmes est cassée et les deux autres bien pliées. Décidément c’est pas ma journée. En plus j’ai perdu mes lunettes polarisées à l’eau…

Au restaurant le soir lors de la remise des prix nous avons compilé les captures de la journée. Seize maskinongés ont été capturés. Quatre faisait plus de 40″. Le chapitre de Montréal ayant capturé les deux plus gros remporte la Crystal Cup surtout grâce à Yan et son 51″!. Bienvenue dans le club des 50 Yan!

 

Tagged with →  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *