cheap michael kors bagsray ban outletdiscount pradacheap michael korsdiscount ray ban sunglassescheap louis vuitton handbags>
Share →

Cette année la transition de l’automne à l’hiver s’est faite sans ambiguïté. La neige couvre déjà le sol et les plans d’eau on commencés à geler, avant de sortir les brimbales pour la pêche blanche l’heure est donc au bilan de la saison 2013.

En juin ma saison a connu un départ canon. Le niveau d’eau à l’ouverture était très élevé et j’ai du ajuster mon approche à l’ouverture pour finalement capturer 3 maskinongés dans l’après-midi du jour 1. Deux jour plus tard, le matin de la fête des Pères, je capturais ce qui allait être ma plus grosse prise de la saison. J’ai fait une autre sortie fructueuse en juin avant de me retrouver sur le lac Frontière avec Jimmy pour redécouvrir le plan d’eau de mon enfance.

Quand juillet est arrivé la confiance était à son maximum, mais ma chance a commencé à tourner. J’ai eu une période où je perdais tout les maskinongés qui attaquaient dont le fameux Charlie. Puis les “skunks” à répétition on commencés. Avant la fin de juillet il y a eu cette sortie avec Gerry ou Mario a pris un 44″ qui est venu redonner un peu d’espoir.

En août j’Ai eu mes vacances avant que Jimmy vienne pêcher une journée avec moi où on a pris tout sauf du maskinongé. Le weekend suivant je capturais un 40″ avec Gerry. Mais c’est environ à cette période que j’ai commencé à avoir des ennuis de santé qui ont couvés longtemps avant d’être diagnostiqués et qui ont grandement affectés ma saison en août et septembre. En août il y a eu la sortie de pêche de Muskies Canada Montréal où Mario nous a fait la barbe. J’ai terminé le mois d’août en beauté malgré une baisse d’énergie marqués dû à une infection à l’intestin.

Au début septembre, j’ai compris quelque chose que j’avais sous le nez depuis longtemps. Un vendredi après-midi je suis sorti avec mon voisin pour travailler des nouveaux secteurs et je me suis frotter à une grosse bête qui aurait dû finir dans l’épuisette. Pour le reste du mois de septembre j’ai dû combattre mon infection à l’intestin et régler des problèmes personnels qui ont relégués la pêche au 2e plan.

En octobre, la santé était de retour et j’étais sur l’eau pour la Crystal Cup Challenge ou Max, Gerry et moi avons fait une très belle pêche. Un peu plus tard en octobre il y a eu cette journée mémorable avec mon père à bord de l’embarcation de Patrick Therrien.

En novembre Mario, Max et moi avons fait un retour réussi à la pêche au doré à la Baie de Quinte. Puis de retour dans nos terres pour une chasse au maskinongé où Sophie, Mario et Guillaume ont capturés un monstre pendant que nous ont faisait chou blanc. Ma dernière sortie aura été le 23 novembre et s’est soldée par une “skunk”.

Si je regarde les résultats de la saison je déplore une chose c’est la taille moyenne des poisson qui n’est pas énorme. Mais sinon mes statistiques sont meilleures que les années précédentes. J’aurais aimé voir diminuer le nombre de “skunk” mais pour ça il faudrait que j’aille passé plus de temps sur l’eau. Si je suis 2 semaines sans pêcher, quand je retourne sur l’eau les choses ont changés et c’est difficile de s’adapter rapidement. Je suis content parce que j’ai quand même beaucoup appris. J’ai un meilleur bagage de connaissance pour la prochaine saison. Probablement que l’an prochain je saurai prolonger le succès du début de saison tout au long de l’été. Mais chaque saison est différente et il faut savoir s’adapter. Le secret reste encore de passer du temps sur l’eau.

Lifeboat

[yop_poll id=”2″]

Podcast

Voici le premier épisode du podcast où Mario et moi parlons du bilan de saison. Vous pouvez entendre Mario raconter la capture du 56″ x 27.5″. Soyez indulgent, c’est le premier épisode!

Tagged with →  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *