cheap michael kors bagsray ban outletdiscount pradacheap michael korsdiscount ray ban sunglassescheap louis vuitton handbags>
Share →

Les cannes sont rangées, le bateau est hiverné, c’est bel et bien terminé. Avant de préparé les brimbales, l’heure est au bilan.

Bilan de la saison 2012

Bilan de la saison 2012

Depuis mon dernier billet je ne suis pas retourné pêcher en bateau. Seulement deux brèves sorties bredouilles à gué. Je n’ai pas beaucoup pêché en fin de saison. Je risque de trouver l’hiver long. Mais en attendant voici un résumé de ma saison 2012.

Début de saison

La saison a très bien débuté avec une merveilleuse journée d’ouverture avec mon fils Émile et Yan où la patience à portée fruit. C’était une journée de première car Yan et mon fils ont chacun capturé leur plus gros maskinongé à vie.

Puis quelques jours plus tard, soit à la Saint-Jean-Baptiste, j’ai pris mon nouveau record personnel dans une journée de 2 maskinongés pour moi.

Puis Gerry, Max et moi avons eu une journée remplies d’action et deux belles captures. Deux jours plus tard, un mardi soir, c’est l’ami Simon qui capturait un beau gros lors d’une courte sortie. Puis un samedi matin de juillet, Marc-André capturait le plus gros maskinongé à bord de mon bateau à ce jour.

J’ai terminé les mois de juin et juillet avec 9 captures en 12 sorties. J’étais sur une lancée, mais surtout j’ai pris goût à la pêche au lancer! Mais les choses n’allaient pas durer. Plus juillet avançait, plus l’eau devenait une soupe et les maskinongés étaient très amorphes durant le jour.

Canicule = léthargie

Les mois d’août et septembre ont été un véritable désastre sur le plan résultats. Seulement 3 captures en 12 sorties pour une moyenne de 20 heures par poisson! Pas de quoi écrire à sa mère…

Néanmoins il y a quand même eu quelques bons souvenirs. En août il y a eu cette petite soirée où Guillaume à capturé un 45″, puis durant mes vacances à Lac Frontière j’ai fait la connaissance de Robby et de la rivière Chaudière.

En septembre ce fut tout ou rien. J’ai fait plusieurs petites sorties bredouilles les soirs de semaine. Mais j’ai connecté deux fois avec des grosses mamans maskinongés. Au début du mois une nouvelle approche m’a permis de prendre ce beau 48,5″ et plus tard dans le mois c’est Jean-Claude qui connait son baptême de feu avec le maskinongé. Et quel baptême!

Avec du recul, durant cette chaude période j’aurais dû concentrer mes efforts de pêche très tôt le matin ou tard en fin de journée ou même de nuit. Plusieurs journées du mois d’août et du début septembre étaient ensoleillées sans aucun nuage. C’était une période très difficile pour la pêche et sur le moral. L’an prochain je vais m’ajuster. Je vais passer plus de temps dans la piscine le jour.

Automne

Une fois en octobre, j’ai trouvé un pattern et quelques secteurs qui fonctionnaient très bien. Ainsi en 4 sorties en octobre, j’ai ajouté 6 poissons à mon tableau de chasse. Il y a eu cette fin de journée remplie d’action et de déceptions où Gerry a capturé un 42″. Puis cette courte et très productive sortie en compagnie de mon père où j’ai capturé mon nouveau record personnel. Puis une autre en compagnie de Mario, Guillaume et Jean-Claude où j’ai pris un 46,5″. Le mois d’octobre fut merveilleux! Une capture pour 4,75 heures de pêche.

En novembre je n’ai pêché que 2 fois et je n’ai rien pris. Il a eu une succession de fronts froids puis la fin du mois fut sous de l’air polaire. Je croyais bien retourner pêcher au début décembre mais plein de circonstances ont fait que je n’ai pas pu y aller. Par contre, en novembre il y a tout de même eu cette belle expérience à la baie de Quinte!

Points négatifs

La canicule. Je dois changer d’approche quand l’eau est chaude. J’avais dit la même chose l’année passée et je ne l’ai pas fait. L’an prochain je vais y voir.

J’en ai un peu ma claque des tournois. D’abord il y a un coût de participation et jamais de bourses. La pêche se fait selon un horaire qui exclu souvent le meilleur moment de pêche de la journée. Je vais surement être plus sélectif l’an prochain.

Je n’ai toujours pas capturé un maskinongé de plus de 50″. Cette année j’ai pris un 48.5″, 49.0″, 49.5″ mais pas de 50″. Il y a eu un 52.5″ dans mon bateau, mais pas au bout de ma ligne. Mais ça s’en vient. Un demi pouce à la fois.

Points positifs

Cette saison j’ai amélioré encore ma fiche par rapport à l’an dernier. Les chiffres ne montrent pas une progression aussi évidente qu’entre la saison 2010 et 2011. Deux captures de plus, le même nombre de “skunks” pour le même nombre de sorties. Une heure de moins pour une capture. Par contre, là où il y a une nette amélioration c’est dans la taille des poissons. La moyenne de longueur de mes captures est passée de 38″ en 2011 à 43,5″ en 2012.

Voyez les statistiques en détail ici.

Si j’ai pris des plus gros maskinongés cette année c’est que j’ai pris beaucoup de confiance à pêcher au lancer. J’ai battu mon record personnel deux fois sur des poissons pris en pêchant au lancer. J’ai beaucoup appris et pratiqué les diverses techniques et les types de leurres. L’an prochain je sais que je serai encore un meilleur pêcheur et ce dès le début de la saison. J’ai déjà très hâte.

Ce fut une très belle saison où j’ai eu la chance de pêcher avec de nombreux amis d’agréables compagnie. Maintenant on attend que la glace prenne pour la saison de pêche blanche, mais pas au maskinongé…

Tagged with →  

4 Responses to Bilan de saison 2012

  1. Stephane Chapados says:

    J’ai bien apprecier ton bilan…tres bien expliquer mais surtout que tu sache tes fort et faible a corriger..je t’envie bcp,le maski est un espece qui manque a mes connaissance et experience…l’an prochain j’aurai mon propre bateau et je me promet de tenter l’experience maski…je vis pres du lac St-apierre et je sais qu’il y a un bon potentiel pour cette espece alors je m’en souhaite un mega gros haha.
    Sur ce …bonne saison hivernal et bonne chance pour l’an prochain !

  2. Marc L says:

    Excellent billet Pierre, toujours un plaisir de suivre ton apprentissage via ton blog. J en ai appris beaucoup moi-meme depuis deux ans en te lisant regulierement. En esperant que l hiver passe aussi rapidement que la saison de peche 2012…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *